Organisées chaque année par le Centre d’Information et de formation en matière de Droits Humains en Afrique (CIFDHA), j’ai l’opportunité de participer avec Madame TOURE Fatim, toutes deux représentant l’Association Mys’TIC Burkina, aux Universités d’Eté en Droits Humains (UEDH) 2019, qui se tient à Ouagadougou depuis le 12 octobre 2019 jusqu’au 20 octobre 2019.

Trente (30) jeunes défenseurs des droits fondamentaux issus du Sénégal, Bénin, Togo, Mali, Côte d’Ivoire, Niger participent à cette formation dont le thème est « Droits Humains en Afrique : promouvoir et protéger l’utilisation éthique, sécuritaire et responsable des réseaux sociaux par les jeunes ».

La sélection ayant été faite sur la base d’une soumission de candidature en ligne, durant ces huit (08) jours, l’opportunité nous est donné, d’avoir des outils nécessaires sur la notion de “gestion de projets“ et “Droits digitaux“ afin de mener à bien nos projets respectifs. Après avoir suivi une formation préalable de deux modules en ligne dénommée « E-CODAP », nous passons à la phase présentielle.

Ainsi, sont abordées les thématiques suivantes : le système international de protection des droits humains, La Charte Africaine de la jeunesse, la Convention de l’Union Africaine sur la lutte contre la corruption, le Protocole de Maputo, la Charte africaine de Bonne gouvernance, des élections et de la démocratie, la Déclaration africaine des droits et liberté de l’Internet, la lutte contre la cybercriminalité, les standards de la communauté Facebook…

Journées assez intenses, mais riches en apprentissages et partages, ponctuées de pauses et dynamiques de groupe, nous touchons les concepts liés au Droit Numérique, à la liberté d’expression, à la protection de la vie privée et des données etc. Aussi, C’est une véritable occasion de brassages culturels, d’échanges avec les participants étrangers, nous apprenons d’eux et vice versa!

A bientôt pour la suite !

OLIDI

(Visited 219 times, 1 visits today)