Lors de ma journée d’immersion à Seraphin Legal, il m’avait été demandé d’interviewer Mr Freitas Gibran et rédiger un article résumant le contenu de nos échanges. Je vous le propose. Bonne lecture !

1ère communauté Legal Tech en Afrique, Legal Tech Africa, en abrégé LTA, est un programme d’accompagnement juridique des écosystèmes entrepreneuriaux, qui existe depuis 2017. Il s’agit de partenaires associés qui travaillent à rendre le Droit plus accessible aux entrepreneurs africains, en leurs proposant des solutions diverses électroniques : plateformes, Chat-bot, espaces Physiques et numériques de mise en relation citoyen-entreprises et professionnels du droit.

Le monde des affaires étant assez complexe eu égard aux aléas, à l’enjeux monétaire et fiduciaire, le besoin de connaissance des règles juridiques qui encadrent le marché économique est d’une grande nécessité et d’une protection pour les entrepreneurs, mais aussi pour les investisseurs qui désirent les accompagner. C’est justement cette sécurité que Legal Tech Africa, propose aux acteurs du domaine entrepreneurial.

Domaine en pleine émergence, la Legal Tech est l’utilisation de la technologie pour faciliter l’accès, la compréhension, la mise en œuvre du droit. Ainsi, pour réaliser ses objectifs, FREITAS Gibran Co-fondateur, juriste en Droit des affaires et Droit du Numérique, puis jouant le rôle d’interface entre Seraphin Legal, les Avocats, et les Directions juridiques, organise des tournées internationales dans différents pays du continent Africain. Les pays couverts par Legal Tech Africa sont entre-autres : le Sénégal, le Cameroun, l’Egypte, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie puis le Mali.

L’objectif principal de ces évènements, étant de mieux faire connaitre la Legal Tech, et aider les entrepreneurs à avoir les meilleurs outils et experts. L’équipe de la LTA au travers de ces tournées vont également à la rencontre d’autres acteurs de la Legal Tech existant déjà dans ces contrées.

Ainsi, à la suite du Cameroun, du Sénégal, de l’Algérie, de l’Egypte, c’est en Tunisie que l’équipe d’Africa Legal Tech a déposé ses valises, du jeudi 12 septembre au 13 septembre dernier. Un partenariat est établi avec la Fondation Développement de la Tunisie, organisme œuvrant à ce qu’il y ait moins de chômeurs en Tunisie.

L’évènement a été satisfaisant selon Freitas Gibran ! Connaissant déjà ledit pays, car y ayant été invité à plusieurs reprises pour parler de Legal Tech, il n’a pas rencontré de véritables difficultés pour le déroulement de ses activités. Aussi, il explique être allé à la rencontre de directions juridiques, d’avocats, responsables d’associations, d’incubateurs, de fonds d’investissement, ainsi que du Ministère des Technologies dans le cadre du Start up Act, et le directeur du registre national des entreprises[1]

L’installation d’un siège africain pour la LTA est bientôt prévue en Tunisie !

OLIDI

Crédit photos : Facebook

[1] Qui a expliqué être en pleine procédures de dématérialisation.

(Visited 120 times, 1 visits today)