Lauréates du concours Myst’ic Blog Awards 2019, la première lauréate Youma Aiché et moi Lidwine Inès Ouattara  (ayant reçu le prix coup de cœur de l’association Myst’ic), avions eu le privilège de bénéficier d’un voyage d’étude du 12 au 22 septembre 2019 en France. Voyage financé par trois institutions : l’IRD, l’ambassade de France et la Ruche-Ouaga, l’objectif était d’aller à la rencontre de particuliers, associations, organismes œuvrant dans le domaine du numérique de façon général et particulièrement de la LegalTech pour ce qui me concerne.

Une première pour moi, et une belle opportunité d’approfondissement de connaissances, de réseautage pour mon activité de blogging juridique, j’estime que ce voyage constitue un grand enjeu d’avenir. Accompagnées par la présidente de l’association Noëlie Kouraogo et la chargée de communication Magalie Sawadogo (déjà sur place à Paris), nous avions quitté l’aéroport de Ouagadougou aux environs de 22h50 sans effectuer d’escale jusqu’à destination. Le trajet était assez paisible et il n’y a eu aucun incident.

Arrivées à destination aux environs de 06h, nous avons rejoint l’hôtel par un Taxi privé (taximan qui était assez sympathique d’ailleurs).  Dès cet instant la mission a commencé, nous sommes entrées dans le bain de la “course au métro“ 😂!  Bien évidemment, étant le premier jour non initiées, nous avons tournées en rond en confondant les stations de Métro 🙈, mais par la suite, nous nous sommes retrouvées par des recherches et le secours de Magalie🤗 !  Jeune femme très dynamique, celle-ci avait pris le soin avant notre arrivée de préparer nos rendez-vous, acheter de nouvelles puces de communication mobile et anticiper d’autres besoins pratiques. J’avoue que sans elle, les choses se seraient assez compliquées pour nous, vu le rythme mouvementé de cette belle ville.

Aux environs de 14h, nous devrions prendre part à notre première activité : le festival de l’afro-descendance, à la Cité Fertile 14 avenue Edouard Vaillant-Pantin. L’un des évènement incontournable célébrant la culture africaine, sa vocation est de rassembler des professionnels de différents secteurs afin de favoriser les échanges de savoir-faire, les débats d’idées, de multiplier les opportunités de rencontre entre africains afrodescandants (entrepreneurs, artistes intellectuels) et le public français.

Il y a eu plusieurs conférences sur plusieurs thématiques. Mais,  l’une d’entre elles m’a le plus marqué. Il était question de la mondialisation des échanges, de la nécessité d’avoir confiance en soi, puis de valoriser notre personnalité. Cette rencontre fut belle en découverte d’expositions d’articles venant de divers pays.

Au retour, nous avions fait un escale pour manger avant de rentrer à l’hôtel pour préparer la journée suivante !

OLIDI

Crédits photos : pixabay (image mise en avant) et prise de vue personnelle ( image insérée dans l’article).

(Visited 93 times, 1 visits today)