Suite à notre précédent article sur les bienfaits de la lecture, nous vous proposons ce billet.

Il est vraisemblable qu’après une lecture, une personne ne retient que 20% de ce qu’elle lit, et 60% de ce qu’elle reformule. A coup sûr, une simple lecture nous garantit d’oublier la majorité au bout d’une semaine. Ce sentiment de n’avoir rien retenu à la fin d’une lecture, nous l’avons tous connu ! Cela peut très vite se transformer en une véritable frustration. En vue donc, de tirer grands bénéfices de vos lectures et d’optimiser votre processus d’apprentissage, voici quelques techniques. Ce ne sont que des directives non imposées, ni conventionnelles, réadaptables selon votre personnalité.

Bien évidemment, vous savez comment lire un livre. On vous l’a appris depuis l’école primaire. Mais, savez-vous comment bien lire un livre ? Si vous voulez améliorer vos connaissances, se contenter de lire ne suffit pas. Il vous faut une véritable méthodologie.

Selon que vous lisez avec l’objectif de vous divertir ou de vous informer, les méthodes seront différentes. Francis Bacon l’a bien illustré par ces propos : « Il y a des livres qui n’ont vocation qu’à être goûtés, d’autres à être dévorés, et certains à être mastiqués et digérés ». Dans son livre « Comment lire un livre », il explique (04) quatre niveaux de lecture. D’abord, celui élémentaire, c’est le niveau de lecture tel qu’on nous l’apprend à l’école primaire. Ensuite, la lecture ciblée, qui consiste à jeter un coup d’œil à la table des matières du livre et de décider si oui ou non ce dernier mérite une lecture plus approfondie. Ce niveau comprend l’écrémage systématique (survoler le livre en lisant la couverture, la préface, le sommaire), et la lecture superficielle (lire sans prendre de notes, sans chercher à comprendre). Puis, le niveau analytique : lire de manière plus approfondie en tirant le maximum du contenu, sans prendre en compte le facteur temps. Enfin, la lecture synoptique ou comparative, qui est la plus exigeante et la plus difficile, car implique de lire plusieurs livres traitant du même sujet et d’en comparer les idées, les thèses. Dès lors, nous constatons, qu’il existe une multiplicité de lectures possibles : lire en feuilletant, en s’attardant sur certains passages ou en sautant d’autres, en effleurant des phrases, lecture rapide ou presqu’inattentive, mais lecture tout de même. Selon l’objectif recherché et les caractéristiques du texte, nous pouvons lire avec une attention soutenue pour saisir la teneur subtile ou découvrir ce qu’il recèle ; lire entre les lignes pour saisir le surgissement d’une compréhension inhabituelle. Bref, la lecture doit se faire par passion. On ne lit pas pour plaire aux autres, ou faire une quelconque démonstration de connaissance.

Avant un quelconque projet de lecture, la nécessité d’établir un canevas de lecture s’impose. Il s’agit de définir précisément ce que vous voulez, ce que vous recherchez. Pour ce faire, établissez-vous un objectif de lecture. Cela est puissant, car en le définissant, vous donnez à votre cerveau l’ordre de chercher une information bien précise. Ainsi, il vous sera plus facile d’être attentif et de vous tenir à un livre qui vous passionne. Ne vous inquiétez pas, vous trouverez dans les librairies, bibliothèques, un livre qui vous captivera. Tout dépendra de vos besoins du moment. Il existe plusieurs thématiques: entrepreunariat, motivation, Droit, marketing, mariage, éducation des enfants, leadership, communication… Bref, vous serez bien servis ! Mais tâchez de vérifier l’authenticité de l’auteur et la qualité de ses écrits. N’avalez pas tout ce que vous lisez, ne vous fiez pas à tout auteur ! Soyez prudents et ayez du discernement dans votre recherche de savoir.

Après cette étape, réserver vous un moment de lecture. N’attendez pas de n’avoir rien d’autre de mieux à faire. Dédiez un moment dans la journée, la semaine ou le mois. Cela peut être le soir avant de vous coucher pour favoriser l’endormissement ou bien lors de vos différents trajets dans les transports en commun, dans une salle ou file d’attente quelconque (Banque, hôpital, restaurant…), pendant votre pause du midi… Dans tous les cas, accordez-vous un temps de lecture et soyez régulier. Lire un livre est une entreprise, et comme pour toute entreprise, la régularité porte ses fruits.

Ensuite, choisissez un lieu approprié. Il est important de privilégier un environnement paisible, agréable et propice à la concentration. Mettez à l’écart de ce qui pourrait vous perturber : télévision, bruit, téléphone (en désactivant les notifications ou l’éteindre carrément). S’éloigner des écrans pour un moment ne fera pas de mal. La lecture sur écran doit être un complément, car vos yeux ne réalisent pas le même travail sur l’écran que sur papier. Sur écran, ils se fatiguent plus vite et vous prenez moins de plaisir que si vous aviez un vrai livre dans les mains. Ce type de lecture est addictive, les liens et les articles se superposent les uns aux autres. Pour ne pas se perdre dans le flot d’informations, il faut faire le tri afin d’éviter la saturation informationnelle.

Aussi, sachez qu’à moins d’être doté de super facultés, il est impossible de lire un livre et de se souvenir de tout. Donc, ne vous mettez pas la pression en essayant de tout retenir, sinon, vous obtiendrez l’effet inverse. En effet, en vous forçant, vous diminuez votre concentration, car au lieu d’être attentif sur le passage que vous êtes en train de lire, votre cerveau, lui, essaye de se souvenir de ce que vous avez lu avant. Résultat, vous ne retenez ni l’un ni l’autre. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi l’on se souvient de plus de choses lorsqu’on lit un roman ou une histoire ? Tout simplement parce qu’on le fait sans pression, sans prise de tête.

Une fois ces prérequis établis, adoptez une position adéquate selon le type de lecture que vous envisagez. Dans le cas où vous voulez juste lire pour vous divertir, choisissez un lit ou un fauteuil. Si vous voulez vous instruire, n’adoptez pas des positions favorisant l’assoupissement.

La lecture peut ainsi commencer ! Prenez 05 à 10 minutes pour parcourir le livre afin d’avoir une vue d’ensemble !  Commencez par la page de couverture, où vous trouvez un résumé du livre, lisez la biographie de l’auteur. A ce niveau, vous pouvez faire une brève pause pour effectuer quelques recherches sur lui, un auteur sérieux où pas ?

En second lieu, passez en revu le sommaire et définissez la problématique que l’auteur tente de résoudre. Faites un survol de chaque chapitre histoire, afin de vous familiariser avec le livre.

En troisième lieu, la lecture proprement dite peut réellement commencer. C’est la phase la plus importante ! Lisez de manière plus approfondie chaque chapitre en prenant des notes au fur et à mesure.  Utiliser un surligneur ou crayon, un carnet de notes ou des fiches cartonnées pour marquer les passages intéressants (citation inspirante, une réflexion, une technique, une méthode…). Il ne s’agit pas de prendre des notes justes. A la fin de chaque chapitre, vous devez passer en revue celles-ci. N’hésitez pas à faire régulièrement des pauses et réfléchir sur ce qui est écrit. L’avantage des arrêts réside en ce que vous pouvez avancer à votre rythme et revenir en arrière sur certaines parties non comprises.

Certains jours, vous avancerez considérablement, d’autres jour par contre, vous avancerez peu. L’essentiel, c’est d’être régulier pour garder la motivation et l’inspiration. C’est pourquoi, il est conseillé aux débutants de commencer par des livres qui se lisent facilement et non volumineux, pas plus de 500 pages. La qualité de ce que vous lisez est plus important que la quantité. Si vous ne lisez qu’un livre par semaine tout en l’appréciant et en l’absorbant totalement, c’est mieux, que lire la moitié de la bibliothèque.


A la fin, essayer de résumer brièvement avec vos propres mots le contenu. Cela ne doit pas dépasser deux pages. Si vous êtes un lecteur actif, plus vous lirez, mieux, vous deviendrez des personnes riches en connaissance !

Bon courage !  Commencez dès aujourd’hui à planifier vos projets de lecture. 

OLIDI

Crédit photo : fréquence chrétienne, pixel et pixabay

(Visited 263 times, 1 visits today)