Hello les ami.es, j’espère que le contenu de ce résumé vous sera bénéfique! Dans cette dernière partie de son livre, l’auteur présente d’autres aspects important à ne pas négliger pour un mariage réussi avec un homme africain. Lisez!

La cuisine

Nombreux sont les hommes qui ont épousé des femmes à cause de leurs talents culinaires. L’homme qui mange bien réserve toujours des surprises à sa femme. Malheureusement, la préparation des plats devient de plus en plus une affaire de servante. Une femme qui travaille dans une entreprise donnée peut au moins préparer la sauce la veille ou faire chaque jour un hors d’œuvre pour son époux. L’homme est toujours fier de manger quelque chose de préparé de la main de sa femme. Si le temps vous manque, n’hésitez pas à lui faire la cuisine durant les week-ends. Demandez à la servante de rester chez elle durant ces deux jours. Utilisez des aphrodisiaques conseillés et naturels, de temps à autre dans ses repas. Comme exemple, la salade, qui provoque une érection chez l’homme, grâce à l’oignon et à la tomate que vous ajoutez. Ne manquez pas de lui faire aimer le thé à la menthe, tous les soirs après le repas (s’il en consomme à cette heure). Il est recommandé de mettre de la poudre de gingembre dans sa sauce ou de lui faire fréquemment du jus de gingembre. Le citron et le gingembre réunis, éveillent l’éveil du désir masculin. Inspirez-vous également des recettes publiées dans les magazines féminins ou rendez-vous sur le Net où vous trouverez des milliers de recettes du monde entier.

L’habillement

L’homme africain aime voir sa femme, belle, charmante ou présentable. La femme doit s’habiller de façon élégante. Elle doit se parer comme une princesse pour l’homme. Pour éviter l’infidélité de l’homme, la femme doit rendre soin d’elle, confia une commerçante. N’oubliez surtout pas la propreté de vos ongles. Fréquentez régulièrement les salons de coiffure pour la manucure. De même, vos chaussures doivent être toujours bien propres, cirées.

Le sourire

Il vous donne une personnalité, une grandeur. Il n’est pas facile de savoir sourire. C’est un vrai art. Quand l’homme voit le visage souriant de la femme, son cœur est apaisé, ses défenses immunitaires se renforcent.  Il est tout simplement heureux. Apprenez à sourire pour mieux conserver votre mari.

L’argent

Quel que soit votre revenu, il vous faut demander l’argent à votre mari. C’est un plaisir pour l’homme de donner de l’argent à sa femme, même s’il rechigne à le faire. Si vous ne tendez pas de temps à temps la main à votre mari, fier africain qu’il est, pensera que vous voulez lui montrer que vous avez les moyens et que vous êtes entretenue par quelqu’un d’autre. Toutefois n’oubliez pas de lui offrir régulièrement de petits cadeaux. Il sera très heureux et continuera de vous venir en aide. Il est bon pour vous d’avoir un emploi rémunéré ou de vous adonner à une activité lucrative.

Pour clore ce chapitre, l’auteur exhorte à savoir tenir votre maison, à avoir un minimum de savoir-vivre, à ne pas être envahissante, à savoir éviter les scandales, à être son écoute, à faire de votre foyer un havre de paix, à être aux petits soins, à être tolérante et compréhensive.

Chapitre VI : la belle-mère

Généralement, les mères, d’une part, croient être les seules savoir ce que veulent leurs fils. Elles déduisent que, sur ce plan, leur bru ne peut en aucun cas les remplacer ; d’autre part, avec l’accouchement, l’amour que la femme éprouve pour son mari se transfère sur ces enfants, surtout sur les garçons. L’homme est faible devant sa mère. Il arrive difficilement à couper le cordon ombilical. Dans la plupart des sociétés africaines, s’opposer à sa mère ou la contrarier peut vous valoir une condamnation grave : être maudit. C’est la terreur des enfants africains, être maudit par leur mère.  »Si vous n’écoutez pas votre mère, le malheur ne quittera pas le seuil de votre maison » dit-on dans le monde ! De nombreux africains ont entendu cela depuis leur enfance, raison qui les pousse à rester sous l’influence de leur mère. La mère pense qu’elle a un droit de protection sur son fils. Jusqu’à sa mort, elle se croira responsable de la sécurité de son fils. « A l’âge de quarante ans, marié et père de famille, ma mère s’inquiétait encore de mes sorties quand je rentrais tard. Elle me disait de faire attention car la ville est dangereuse », confesse l’auteur ! Cela signifie, qu’inconsciemment, la mère pense toujours qu’elle est responsable de son enfant adulte. Dans son esprit, elle a contribué toute seule à l’éducation de son enfant et personne d’autre ne doit influencer cet enfant. Pour éviter donc toutes disputes et désagrément, considérez-la comme votre propre mère. Sachez la flatter comme vous le faites pour votre mari. Vous devez la respecter et éviter les disputes entre vous, devant elle. La belle-mère n’aime pas qu’on insulte son fils devant elle. Quand vous en voulez à votre mari, attendez d’être seuls dans la chambre conjugale, pour exposer vos griefs. Gâtez votre belle-mère par des dons réguliers, des pagnes de qualité et aussi de l’argent. Puis, Soyez patiente, compréhensive et soumise selon la volonté de Dieu (tout en n’endurant pas à tort les violences conjugales), pour qu’un jour, vos enfants réussissent dans la vie comme le commandent les sages d’Afrique.

Chapitre VII : L’infidélité de l’homme expliquée aux femmes

Pourquoi les hommes sont-ils infidèles ? Leur biologie ! La sexualité masculine et la sexualité féminine n’ont rien de comparable. Le corps masculin est toujours poussé vers celui de la femme. Il devient un chasseur, toujours à l’affût de la chair fraîche et tendre. Rien que le frôlement du bras de la femme sur une partie de son corps l’excite au plus haut point. Les femmes sont jolies, belles et désirables. Elles suscitent la passion et le désir. Leurs cheveux, leurs lèvres, leurs seins et leurs fesses font frémir l’homme. Parfois, elles sont provocantes sans le savoir. Pour certains hommes, la femme est un objet de plaisir et de procréation.

Les échanges de correspondance avec une femme, qui peuvent très souvent se transformer en amour. Il veut aussi montrer qu’il est viril. Les disputes fréquentes dans le couple, la grossesse et l’accouchement ; les amis qui ont des aventures extra-conjugales et qui en parlent ; la stérilité de l’épouse, l’éloignement constant du foyer conjugal, les enfants font beaucoup de bruit dans la maison, sa femme ne prend pas soin d’elle-même et de lui ; la raideur de l’épouse au lit ; la mésentente de la femme avec la belle-famille ; la nature de l’homme qui aime le changement ; la fréquentation des lieux de réjouissance et de jouissance ; les week-ends au village ; la rencontre avec une de ses anciennes maîtresses… La femme qui a changé de silhouette ; les horaires de travail de nuit de la femme qui l’éloignent du foyer conjugal ; le manque de jouissance de la femme ou sa frigidité ; la ménopause de la femme ; sa vieillesse ou le corps qui se détériore ; ses maladies fréquentes sont entre autres des causes d’infidélité de l’homme.

 Comment savoir qu’il vous trompe ?

L’homme en général ne sait pas jouer à l’hypocrite quand il trompe sa femme. Il arrête presque tout contact physique avec elle. Il n’a même plus le courage de lui faire des compliments ni de lui offrir des cadeaux. Quand l’homme vient de vous tromper, le timbre de sa voix peut changer. Quand il vous trompe, il  peut devenir agressif lorsque vous le questionnez, car il a l’impression que vous l’épiez. Ils peuvent devenir subitement jaloux, croyant que vous les imitez dans leur péché mignon. L’homme qui trompe sa femme ne reste plus longtemps à la maison. Il rentre tard. Il prend rarement le dîner avec la famille. Il s’intéresse peu aux enfants et à leurs études. Les rapports intimes avec sa femme deviennent pour lui un fardeau, une contrainte. Ses baisers manquent de passion, son éjaculation est faible. Il n’arrête pas de se plaindre de sa femme. Il est toujours nerveux et frileux. Ses week-ends sont sacrés, il est souvent au village,  le prétexte pour se retrouver toute une nuit avec son amante ! Aussi, l’homme souvent trompe lorsque la femme est enceinte ou pendant la période d’allaitement. Il regarde souvent sa montre. Il est souvent fatigué. Il ne vous dit plus qu’il vous aime mais que vous êtes sa préférée.

Pour y remédier, l’auteur propose un certain nombre de remède.

Il est fortement recommandé à la femme de beaucoup prier pour la stabilité de l’homme. Ce que les humains ne peuvent pas réussir, Dieu a la possibilité de le réaliser.

Luc 1 : 37 ne dit-il pas « Car rien n’est impossible à Dieu » ? La prière doit être intense et quotidienne. Ne jamais se décourager si l’homme continue de mal se comporter. Dieu agira un jour par surprise. Nombreuses sont les femmes qui ont reçu des réponses de la part de Dieu. Elles n’y croyaient plus. Mais leur persévérance a payé. Avec Dieu, il s’agit d’avoir la foi, c’est-à-dire, de ne pas douter et de croire que ce qui est demandé, finira par arriver quel que soit le temps mis.

A bientôt pour de nouvelles thématiques Dieu voulant.

OLIDI

Crédit photos : Istock

(Visited 29 times, 1 visits today)