Coucou les ami(es), contente de vous retrouvez avec la Partie 5 de notre résumé, bref aperçu du chapitre 4 du livre du mois. L’auteur au travers des lignes qui suivent, démontre l’importance de l’amitié entre (futur) conjoints pour un mariage réussi. Découvrons-donc !

Chapitre 4 : l’amitié un fondement crucial du mariage

Dans le couple, l’amitié est une valeur que les relations conjugales ne peuvent remplacer. Dieu n’a pas établi l’homme et la femme dans une chambre à coucher ou dans un temple, mais dans un jardin (Jardin d’Eden). Le jardin parle de paix, de parfums, de couleurs, de paysages, de fleurs, de fruits et d’amitié. Lors des fréquentations et des fiançailles, cette amitié est entretenue par mille petits soins : repas intimes, longues heures de promenades, divertissements communs, téléphones et correspondance intenses. Mais, une fois mariés, les époux, souvent fatigués, ne se croisent que matin et soir, économisent sur les sorties à deux et se déchargent de toutes sortes d’obligations sur les week-ends, qui se transforment parfois en course contre la montre. Que s’est-il donc passé ? Qu’est-ce qui peut tuer “phileo” ? 🤔

Parmi plusieurs causes possibles, en voici quelques-unes : cesser complètement, au niveau du temps et de la qualité, de nourrir l’amitié ; contredire l’autre sans cesse ; souligner chacune de ses erreurs ; se moquer de lui intérieurement ; se négliger physiquement ; aboyer au lieu de parler ; permettre aux enfants de se servir des divergences entre les parents comme d’un levier pour les dresser l’un contre l’autre ; cesser de pratiquer le pardon, la prière et la sanctification. 😪

Beaucoup de couples regardent en arrière et se souviennent avec nostalgie de leur début de relation baigné d’amour où ensemble ils respiraient l’innocence et le bonheur. Ils croient que l’amour eros (attirance physique), suppléera à leur amitié. L’amour phileo (amitié), peut tomber malade et mourir ; car, l’amitié est comme un feu : elle a constamment besoin de combustible pour subsister. C’est cette amitié qui, entretenue, est si belle et si frappante chez les couples qui ont su la cultiver. C’est elle qui suscite la complicité, l’humour, la prévenance, la communion de pensée, la confiance et la détente ensemble. Pour que l’amitié s’épanouisse et subsiste pour la vie, il faut comprendre le fonctionnement, les exigences et les fondements. Sans prétendre que la liste soit complète, en voici quelques-uns 😍 :

Réfléchir avant d’agir

L’amitié ne peut être ni forcée, ni exigée. Elle demande un élan vers l’autre, une ouverture de coeur et du temps. Elle est humble et peut disparaître, sans qu’on y prenne garde, si le tourbillon des soucis de la vie ou l’amour de l’argent viennent l’étouffer. Epouser quelqu’un parce qu’il est très beau et très spirituel ne suffit pas ! Faire l’autruche en mettant sa tête dans le sable et en refusant toute analyse est un jeu dangereux. Proverbes.14 :15 avertit “Un homme naïf croit tout ce qu’on lui dit, un homme prudent n’avance pas sans réfléchir ”. A ceux qui veulent se marier sans réfléchir : un mariage réussi se prépare. Une entreprise ou une école analyse en général méticuleusement toute candidature avant de prendre sa décision, même pour un projet à court terme. Combien plus, deux personnes qui envisagent de se lier intimement pour la vie, devraient-elles en toute liberté “s’asseoir et réfléchir” avant de s’engager 🙏!

On ne monte pas à bord d’un navire dont la coque est trouée et l’inclinaison anormale ! Il en est de même pour le mariage ; ne vous engagez jamais si les signes de naufrage sont importants. Certaines personnes (comme pour le bateau percé) ont besoin de “réparations” sérieuses avant d’envisager le voyage au long cours qu’est le mariage. Beaucoup posent la question : “Une personne ne peut-elle changer par la suite ” ? Eh, bien, les changements positifs ne sont possibles que si la vie est considérée comme formatrice, et la sanctification comme un but consciemment recherché. Comment se fait-il qu’un fiancé courtois, généreux et serviable puisse se transformer en mari vulgaire, avare et exigeant ? Comment se fait-il qu’une fiancée ravissante, souriante et attentive puisse se transformer en femme négligée, grincheuse et bornée ? Simplement parce que la tendance humaine naturelle produit, avec le temps, une dégradation des mœurs. Le laisser-aller conduit à une perte des valeurs comme la maîtrise de soi, la qualité du langage, la courtoisie, le service et la créativité. Trop souvent, ceux qui se fréquentent se nourrissent d’illusions au lieu de se poser honnêtement la question : “Suis-je prêt(e) à vivre toute ma vie avec cette personne telle qu’elle est ?” On s’obstine à vouloir absolument “redresser le bateau” pendant le voyage, au lieu de reporter le départ.

Apprendre à se connaître Vivre à deux est une école de caractère incontournable. Il y a des habitudes, des coutumes, des traits de caractère, des forces et des faiblesses chez notre futur conjoint que nous devrons accepter ou qui nous feront renoncer au mariage. Toutefois, la vie spirituelle est la base de tout. Mon ami(e) a-t-il (elle) une expérience chrétienne : superficielle ? authentique ? riche et croissante ? Qui est-il (elle) vraiment ? Il y a des choses que l’on découvre au fur et à mesure des rencontres. La vie à deux se compose d’une multitude d’éléments qui se conjuguent, se complètent ou s’opposent. L’auteur invite donc à considérer les aspects qui suivent comme autant de briques pour l’édifice qui devra abriter la plus belle amitié humaine de votre vie 💞 :

L’estime réciproque

Me traite-t-il (elle) avec égards ? Aime-t-il (elle) ma famille ? Aime-t-il (elle) mes amis(es) ? Est-il (elle) fier(ère) de moi quand il(elle) me présente à ses proches ? Quelle est sa vision de la sexualité dans le couple 💏?

Le cadre familial

Dans quel pays, région, ville, village aimerait-il (elle) vivre ? Au sein de quelle famille spirituelle ? Combien d’enfants aimerait-il (elle) avoir ? A quel rythme ? Si, par la suite, nous découvrons que l’un de nous deux ne peut avoir d’enfant, qu’envisagerons-nous ? Comment voit-il (elle) l’éducation des enfants ? Comment voit-il (elle) les questions de santé et d’hygiène en général ? Comment voit-il (elle) la relation avec nos deux familles ? Aime-t-il (elle) ma cuisine 🍲🍛 ?

Le sens moral

Son langage est-il : vulgaire, honnête, aimable, constructif, encourageant, négatif, profond ? Sa sensibilité envers autrui est-elle : faible, bien développée ? Ses relations avec autrui sont-elles : amères, tendues, aisées, conciliantes ? Son sens des responsabilités est-il : peu développé, digne de confiance ? Son attitude face à l’autorité est-elle : plutôt rebelle, saine, coopérative ? Sa présentation personnelle est-elle : choquante, inadaptée, plaisante ? Son éthique dans les affaires est-elle : peu scrupuleuse, ferme, plus importante que le profit 💰?

Le caractère

Quelle est son attitude dans le stress et la pression ? Est-il (elle) stable émotionnellement ? Est-il (elle) flexible, conciliant(e), têtu(e), borné(e) ? Aime-t-il (elle) plutôt vivre dedans ou dehors, rester à la maison ou bouger ? Est-il (elle) plutôt réservé(e) ou bavard(e), discret(ète) ou bruyant(e) ? Est-il (elle) plutôt perfectionniste, soigneux(se) ou négligé(e) ? Est-il (elle) plutôt vantard(e), humble ou effacé(e) ? Est-il (elle) généralement ponctuel(le) ou en retard ? Notre éducation est-elle : semblable, complémentaire, opposée, aux antipodes ? Notre niveau d’étude est-il : identique, complémentaire, très différent 📚?

Le travail

Comment considère-t-il(elle) son travail : une obligation tolérée, bien accepté, intéressant, passionnant, sa vie ? Aime-t-il (elle) volontiers rendre service ? Comment gère-t-il (elle) un projet : commence mais ne termine pas, va jusqu’au bout, est capable d’entraîner les autres ? Est-il (elle) coopératif(ve) dans le travail en équipe ? A-t-il (elle) des capacités à diriger ? A-t-il (elle) un esprit d’initiative ? Quelle est sa condition physique et sa santé ♿ 🚑?

L’argent

Quelle est sa philosophie financière ? Quel niveau de vie envisage-t-il (elle) sur le plan : de l’habitat, de la nourriture, des vêtements, du ou des véhicules 🚗🚙? Comment envisage-t-il (elle) l’équilibre entre générosité et sagesse ?

Le repos et les loisirs

Comment envisage-t-il (elle) les vacances, les jours de congé et les fêtes ? De combien d’heures de sommeil a-t-il (elle) besoin en moyenne ? Quels sont les sports que nous exercerons ensemble ? A quel rythme ? Quels sont ceux que nous exercerons séparément ? A quel rythme ? A-t-il (elle) d’autres centres d’intérêt ou hobbies ? Avons-nous des amis en commun 🚵🏋⚽?

Toutes ces questions n’ont pas pour but de conduire à un choix parfait, car la perfection n’existe pas. Mais, ces domaines bien préparés, éviteront bons nombres de tensions malheureuses qui sont le lot de trop de familles 💔 .

A bientôt pour la partie 6.

OLIDI

Crédit photo : istock.

(Visited 33 times, 1 visits today)