Hello les ami(es), après une longue période de silence, je reviens aujourd’hui avec la série des articles du mois d’août, septembre, octobre, novembre et décembre. En début d’année, j’avais promis que cette année serait une année de partage. En effet, cette année 2021 a été consacrée au partage sur cette plateforme, des conseils très précieux tant pour les célibataires que pour les personnes mariées, afin de réussir leurs vies de couple et vivre en harmonie avec leurs conjoints.

Le domaine du mariage étant sensible, j’avais été inspirée à partager avec vous mes résumés de lectures d’un livre chaque mois, suite à ma méditation de Proverbes 24 : 27 qui dit ceci : « Assure ton travail au dehors, prépare bien tes champs, après cela, tu pourras bâtir ta maison ». https://splendeurjuridique.com/2020/12/21/12726/

Pour le mois d’Août, je vous propose de parcourir avec moi le contenu du livre « Bien choisir son futur conjoint » de Hortense Karambiri. Dans ce livre, l’auteur aborde des questions essentielles notamment les critères qui doivent orienter nos choix, les risques avant-coureurs d’un mariage à risque et quelques principes scripturaires du mariage.

Pour commencer, l’auteur explique que tout homme et toute femme sur la terre, sauf en cas de vœu de célibat, a déjà sa femme ou son mari, car le divin Créateur a déclaré dans Genèse 2 :18 « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui ». Mais, parmi les sept milliards de personnes vivant sur la terre, lequel ou laquelle est votre femme, votre mari ? C’est là qu’intervient la question du choix.

En tant que croyants, la Parole de Dieu doit être la base sur laquelle nous fondons et comprenons le mariage. Elle contient les principes et critères qui doivent nous guider dans le bon choix de notre conjoint. La connaissance de ces éléments est d’autant plus importante que le nombre de conjoints qui regrettent leur décision ou qui ont fini par se séparer ou divorcer est de plus en plus élevé.

Quelques principes scripturaires du mariage

Une union à vie et la fidélité

Le mariage selon la Bible, est une union sacrée entre un homme et une femme, dissoluble seulement à la mort de l’un ou l’autre, voyez Romains 7 : 2-3.

La loi d’assortiment

Cette loi voudrait qu’un croyant ne s’engage jamais dans une relation amoureuse sans s’être assuré que l’autre est une personne née de nouveau. Ne vous leurrez pas en disant que vous pouvez l’influencer et l’amener à épouser votre foi, explique l’auteur. Ce genre de manipulations et de chantages, peut produire des membres d’église, mais pas des enfants de Dieu, car la nouvelle naissance est la résultante d’une décision personnelle de reconnaitre l’œuvre achevée de Christ et de faire de Jésus son Seigneur et son Sauveur. Dans ce même sens, l’auteur met en garde les croyants des différentes assemblées de ne pas se laisser manipuler par de fausses prophéties qui tendent à vouloir vous imposer le choix d’une quelconque personne soi-disant que cela « est la volonté de Dieu ». Se marier, est l’une des décisions les plus importantes de votre vie. Ne mordez pas l’appât, cela ne vient pas forcément de Dieu. Le rêve d’une personne qui « affirme » avoir reçu de Dieu que vous êtes celle ou celui que Dieu a choisi pour vous, peut n’être que le produit de son fantasme et non une révélation de Dieu. La prophétie doit venir confirmer ce que Dieu a déjà mis dans votre cœur, et non vous orienter sur une voie qui vous est complètement étrangère.

La conviction et non la pression

Certains jeunes gens, notamment les filles, s’agitent et s’impatientent lorsqu’ils ne sont pas encore mariés à un certain âge. De nombreuses jeunes filles se lancent ainsi dans la recherche d’un prétendant. Le mariage devient pour elles une fin et elles y vont sans aucune conviction. D’autres cherchent à échapper à la pression que leur font subir l’entourage. Elles ne peuvent plus des injures et reproches que leur profèrent les parents, amis et collègues ou simplement leur regard réprobateur. Elles finissent par entreprendre toutes sortes de démarches et stratégies afin de prouver à leur entourage qu’elles peuvent également se faire désirer par un homme. Cette attitude est différente d’une démarche de foi.

Les critères qui doivent orienter votre choix

L’auteur rassure ses lecteurs en expliquant que Dieu a des projets de paix pour chacun de ses enfants et pour chaque couple. Il connait nos vies en détails et sait qui peut être compatible avec nous, sur le plan du caractère, du comportement et même de l’appel pour notre vie (le but de Dieu pour notre vie). Raison pour laquelle, elle conseille vivement de prêter attention aux critères ci-après :

Le manque d’intégrité

Observez bien votre prétendant ou la jeune fille sur qui vous avez flashé et sondez son intégrité.

Le manque de transparence

Lorsque deux personnes envisagent de se marier, la transparence doit être un élément important dans leur relation, car la Bible dit que deux individus ne peuvent pas marcher ensemble sans en être convenus (Amos 3 :3). Le mariage doit être construit sur une base de confiance. Il n’est pas nécessaire de raconter à la personne que vous fréquentez tous les petits détails de votre vie, comme certains le font souvent par erreur. Ce qu’il faut, c’est s’assurer de ne tenir secret aucun aspect de votre vie qui aura des répercussions dans vos relations et votre mariage. La transparence est donc un critère à prendre en compte dans le choix du conjoint. Par exemple, une personne qui vous cache intentionnellement des aspects concernant sa santé, son travail, ou le fait qu’elle a déjà eu des enfants dans une précédente relation, prépare déjà la ruine de votre mariage avant sa célébration. La surprise, le sentiment d’avoir été trompé(e) dès le départ, le refus d’assumer des responsabilités auxquelles on ne s’attendait pas, sont des potentielles sources de conflits conjugaux qui, malheureusement, se soldent souvent par un divorce.

Certains sont des menteurs invétérés. Si vous fréquentez une personne qui ne dit pas la vérité ou qui fait la mystérieuse sur certains aspects de sa vie, cela doit vous interpeller. Le manque de transparence gâche bien des vies. Le mariage doit être construit sur une base de vérité, alors prenez vos gardes.

Le manque de ponctualité

C’est une question d’honneur, d’intégrité et de véracité. Une personne qui manque régulièrement ses rendez-vous a peu de considération pour l’autre. Une personne qui manque d’enthousiasme par rapport à vos rendez-vous ou vous pose des lapins démontre un désintérêt à votre égard. Ce n’est donc pas à prendre à la légère, car cela peut révéler plus tard des traits de caractère beaucoup plus sérieux qui vont compromettre la stabilité de votre foyer.

La suite bientôt…

OLIDI

Crédit photo : istock

(Visited 28 times, 1 visits today)