Le résumé du livre du mois de septembre vous présente le contenue du livre  « Qu’est ce qui vous empêche de vous marier » de Hortense Karambiri. Cet auteur, qui n’est plus à présenter, donne l’aperçu des blocages au mariage, puis explique comment y remédier. Ce livre bien loin d’être un jugement contre les célibataires, est plutôt une aide qui met le doigts sur les réalités qui doivent être traitées par les aspirants au mariage. « Je veux mettre les aspirants au mariage en garde contre leur propre caractère et leurs habitudes qui compromettent leur chance de rencontrer l’âme sœur , et ainsi les maintiennent longtemps dans le célibat », explique l’auteur ! Lisez donc jusqu’à la fin.

Aperçu des blocages au mariage

Plusieurs obstacles se dressent devant le mariage des uns et des autres. Ces obstacles sont de plusieurs ordres mais, l’auteur les classe en deux groupes : ceux qui dépendent de vous et ceux qui ne dépendent pas de vous directement. Parmi ces derniers, il y a :

Les blocages d’ordre spirituel au mariage

Contrairement à ceux qui ont fait le choix de rester célibataires, quand un jeune homme ou une jeune femme passe le cap de la trentaine sans être marié(e ), l’inquiétude commence à gagner les intéressés et leur entourage. Dans certains cas, cette situation s’explique par des liens démoniaques qui se manifestent sous forme de manteau de célibat reposant sur la vie de ces personnes. Ces mauvais esprits, appelés « maris de nuit » ou « femmes de nuit », viennent bloquer spirituellement la vie de certaines femmes et certains hommes, les empêchant de se marier. De tels démons sont si jaloux qu’ils tuent les partenaires de leurs victimes ou créent des conflits pour les en séparer, lorsque celles-ci arrivent malgré tout à se marier. Seule la prière permet de libérer ces infortunés de leur joug et de briser la relation démoniaque qu’ils entretenaient, souvent à leur insu. D’autres sont sous l’influence de certaines formes de malédictions ou de liens familiaux. Le phénomène se répète dans la famille sur deux ou trois générations successives : soit les filles n’arrivent pas à se marier, soit elles retournent en famille à cause de divorces répétés.

Bien que ces phénomènes spirituels ne puissent être niés, il faut cependant prendre garde à ne pas tomber entre les mains de manipulateurs qui abusent et profitent de leurs victimes dans les groupes de prières. Certains parmi eux inventent des liens démoniaques pour subjuguer des innocents.

Des obstacles d’ordre environnemental

L’on peut citer les causes socioculturelles qui relèvent surtout des traditions et valeurs culturelles dans lesquelles évoluent les individus, mais aussi ce qu’ils voient et entendent dans leur milieu. Ce sont entre-autres :

Le mauvais exemple des parents

le ménage chaotique dont les enfants ont été témoins les marque et leur donne une mauvaise image du mariage. La peur d’être à leur tour victimes des abus, des maltraitances et du divorce les empêche de s’engager. C’est le cas d cette jeune fille qui repoussait tous les prétendants. Elle avait confié à un de ses amis ne plus pouvoir faire confiance à un homme après avoir été témoin de la vie de son père. D’autres aussi ne se marient pas par crainte de maltraitances.

Le racisme et l’ethnocentrisme

Il s’agit ici d’une opposition de la famille du jeune homme ou de la jeune fille, basée sur le fait celle ou celui qu’il (elle) voudrait épouser n’est pas de la même race ou de la même ethnie que la leur. Dans une situation pareille, ce sont les principes bibliques qui doivent prévaloir, surtout lorsque les parents sont également dans la foi, et non les traditions qui annulent la Parole de Dieu (voyez dans ce sens Mathieu 15 :6).

Les barrières dénominationnelles

Le sectarisme est un blocage d’ordre environnemental auquel font face bon nombre de candidats au mariage. La médisance et la calomnie sont parfois utilisées pour décourager leurs membres qui ont des fréquentations dans les autres ministères ou églises, les prenant ainsi en otage.  En restant enfermé(e ) dans vos doctrines, vous risquez de retarder votre mariage, car il n’y a jamais de parité entre les jeunes hommes et les jeunes filles dans une assemblée ; en outre, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas épanoui(e ) dans ce genre de mariage de convenance. Evidemment, en matière de mariage, il n’y a pas qu’un seul choix possible, mais Dieu sait d’avance avec qui vous vivrez heureux. Les projets de paix que Dieu a pour vous concernant le mariage peuvent impliquer une personne d’une autre dénomination et la rejeter pourrait vous être préjudiciable.

Le « droit d’aînesse »

Vous connaissez sans doute l’histoire de Léa et Rachelle racontée dans le chapitre 29 de Genèse. La priorité donnée à une aînée au détriment de la plus jeune est curieusement encore d’actualité au XXIe siècle. C’est ainsi qu’une jeune fille a vu son mariage bloqué pendant plus de trois ans par ses parents qui, bien que n’étant pas opposés à sa relation avec son prétendant, trouvaient indécent qu’elle se marie avant sa sœur aînée. Si la Bible rapporte l’histoire de Léa et Rachelle, elle n’en fait pas pour autant une prescription, car la pratique était plus un subterfuge du beau-père Laban.

Le manque de cadre de rencontre

Un autre aspect environnemental défavorable à la concrétisation de votre mariage, c’est lorsque l’église locale ou la dénomination à laquelle vous appartenez ne crée pas de cadre formel favorable aux rencontres entre célibataires.  Je (l’auteur) plaide auprès des responsables d’églises afin que ce cadre soit mis en place en faveur de ceux et celles qui aspirent au mariage. Il ne s’agit pas de croiser les candidats deux à deux et de les pousser à prendre une décision, mais de les exposer les uns aux autres à travers l’organisation d’activités spécifiques : journées ou conventions de jeunes, conférences sur la préparation au mariage, sorties d’évangélisation, activités récréatives etc. Un cadre formel de ce genre aura surtout l’avantage de permettre le suivi et l’encadrement des candidats au mariage.

Après cette brève présentation des obstacles liés à l’environnement, l’auteur aborde les obstacles d’ordre personnel au mariage que nous vous présenterons dans la partie 2 du résumé.

A bientôt pour la suite….

OLIDI

crédit photo : Google

(Visited 7 times, 1 visits today)