A la suite de la compatibilité spirituelle, sexuelle,  et physique; l’auteur aborde la question des habitudes, du niveau intellectuel et la nécessité d’être transparent à l’égard de l’autre concernant certains points sensibles de sa vie. Découvrons ensemble.

La compatibilité dans les habitudes

Certaines personnes sont organisées, disciplinées, ordonnées, d’autres sont exactement le contraire. Si l’un des partenaires est ordonné et hait le désordre, et que l’autre est désordonné, ils auront de sérieux problèmes. L’auteur recommande que de telles personnes ne se choisissent pas. Il explique avoir parlé avec des gens ordonnés qui s’étaient mariés avec des personnes désordonnées, et chacun d’eux lui a dit que ce problème était important dans leur ménage. Si quelqu’un est organisé, discipliné et propre, il sera déçu par un partenaire désorganisé, indiscipliné et sale. La personne organisée passera son temps à ranger les affaires, pendant que l’autre se son côté les désorganisera inconsciemment. Ceci conduira à un conflit. Les gens désordonnés changent rarement. Ils peuvent faire des efforts pendant quelque temps, mais cela ne dure pas. Ils pourront se supporter l’un l’autre, mais pendant combien de temps ?

Il n’est pas dans le dessein de Dieu d’unir deux personnes dissemblables pour qu’elles se blessent mutuellement. Pour éviter de faire de la peine inutilement, les gens devraient chercher des partenaires compatibles.

Par ailleurs, l’influence de la famille d’origine agit souvent sur les individus. La fille te traitera de la façon dont elle a vu sa mère traiter son père. Il faudra si possible vérifier ces choses d’avance. Tu traiteras ta femme de la façon dont tu as vu ton père traiter ta mère, à moins de faire un grand travail individuel sur ce point.

La compatibilité intellectuelle

Il y a des gens qui peuvent avoir de bons diplômes, mais qui sont restés fondamentalement villageois de pensée. Ils ne sont pas du tout intellectuels même s’ils ont un doctorat. Il y en a aussi qui, bien qu’analphabètes, ont une approche très philosophique à chaque discussion. Jeune homme/femme, tu devras t’analyser comme il faut et bien te connaître. Ce n’est qu’alors que tu pourras savoir le genre de femme/homme qui pourrait convenir à un homme comme toi. Prends en considération l’éducation totale de la personne. Si la fille est distinguée, elle aura besoin d’être courtisée d’une façon distinguée. Comment pourrais-tu la satisfaire si ces choses sont absolument au-dessus de toi ? Si vous êtes si différents en profondeur de pensée, vous n’avez pas grand-chose en commun pour animer vos conversations.

Une autre chose importante à considérer, c’est la maturité. Quelle est sa maturité actuelle ? La fille peut être âgée de 20 ans et avoir une maturité d’une personne de 25ans, alors que tu pourrais être âgé de 30ans et n’avoir que 5ans de maturité. Comment penses-tu, toi un homme qui n’a que 5 ans de maturité, diriger une fille qui en a 25 ? Il se pourrait que ce soit le contraire, qu’elle soit âgée de 28 ans alors qu’elle n’a que 4ans de maturité. Elle boude, se renferme en elle-même, elle est changeante et on ne peut absolument pas se fier à elle. Ne pas penser à ce domaine aussi, c’est faire une grave erreur.

Après toutes ces étapes bien suivies, il t’est maintenant possible après conviction et paix intérieure, de dire si oui ou non la personne avec qui tu es compatible t’aimes et si tu l’aimes en retour. Si vous êtes compatibles en toutes autres choses, mais si vous ne vous aimez pas, il n’y a pas d’avenir pour votre relation. Tu ne dois pas te marier avec quelqu’un juste parce que vous avez beaucoup de choses en commun. Cela ne marchera pas. Sans amour, même les gens les plus compatibles ne tiendront pas dans une relation de mariage.

Si la personne ne t’aime pas, ne l’oblige pas à te dire « oui ».

Normalement, si la relation a été bien menée, les deux parties devraient être soucieuses de confesser leur amour l’une pour l’autre et d’entreprendre les démarches vers le mariage. Mais avant de faire ce dernier pas, l’auteur recommande deux autres choses.

S’exposer l’un à l’autre

Il y a encore des points dans chacun de vous que l’autre ne connait pas et qu’il devrait connaitre. Ces points pourraient être importants de façon à lui faire changer d’avis. Le partenaire doit les connaitre. Tu ne dois pas l’amener par la ruse à t’épouser. Il est mieux d’obtenir les informations par la bouche de son partenaire que de les apprendre d’une façon fragmentaire et déformée par d’autres personnes. Trouvez du temps pour être seuls et priez ensemble afin que Dieu vous aide à dire la vérité l’un à l’autre sur les points suivants :

Ton expérience sexuelle du passé : es-tu vierge ou non ? Qui t’a défloré. Combien de femmes/d’hommes as-tu connu(es), qui étaient-elles (ils), jusqu’où es-tu allé(e) avec eux ? Y a-til- eu des grossesses ayant abouti à une fausse couche ou avortement organisé ? As-tu eu des enfants ? As-tu eu des maladies vénériennes, si oui lesquelles et où en es-tu avec le traitement ? As-tu une anomalie sexuelle ? Quelles sont tes craintes dans le domaine sexuel ? Ta condition générale de santé : Ton état général de santé ; toutes tes maladies passées et l’état actuel de leur traitement ; toutes les maladies dont les membres de ta famille ont souffert ; Toutes tes craintes dans le domaine des maladies. Ta situation financière : tes dettes, tout ton passif, tous tes vœux faits à Dieu, ta richesse, ton engagement vis-à-vis des membres de ta famille et d’autres personnes. Ton implication passée dans la magie, la sorcellerie, l’occultisme. Puis, tes amis et tes ennemis. Tes ambitions spirituelles les plus profondes : les choses que tu dois accomplir pour le Seigneur, les choses que tu considères comme étant des obligations dans ta vie.  Et enfin, toutes autres choses importantes de ta vie.

Confirmer son choix

Il s’agit de la paix de Dieu, la paix intérieure que tu ressens lorsque tu pries Dieu pour savoir si c’est elle/lui que tu dois épouser. Mais, si pendant tes moments de prières et pendant que tu observes l’autre, tu as des doutes, ou alors ton cœur ou ton esprit est troublé, c’est un signe de la part du Seigneur qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Il faudra arrêter et en chercher la raison. La paix que tu ressens est la confirmation sûre de Dieu. Ensuite, vient l’opinion de tes dirigeants spirituels de l’assemblée locale que tu fréquentes. L’expérience de ces quatre dernières années avant l’écriture de ce livre, explique l’auteur, a prouvé que chaque fois que les anciens ont exprimé des réserves pour une relation et ont demandé aux personnes concernées soit d’arrêter, soit d’attendre et que les intéressés ont continué ou insisté sur leur voie, tôt ou tard après le mariage, ils ont reconnu que les anciens avaient raison et qu’ils auraient dû obéir. L’auteur conseille donc d’écouter l’avis des anciens dans la foi, ceux là qui sont intègres, craignent Dieu et qui n’ont aucun partie pris. Enfin vient, l’opinion de vos parents. Je (l’auteur) vous conseille vivement d’écouter l’opinion de vos parents, jeunes gens. Ne les méprisez pas. Même s’ils n’ont pas la même foi en Christ comme vous. Ils sont vos géniteurs. Dieu peut passer par eux pour vous parler au travers de leur refus afin de vous faire comprendre que votre choix n’est pas dans Sa volonté parfaite. Je (l’auteur) ne dis pas que le raisonnement des parents est toujours correct. Le contraire est probable. Il ne s’agit pas là des raisons tribales et non bibliques que les parents opposeraient au mariage.

Lorsque la paix de Dieu règne dans les deux cœurs, que les anciens de l’Assemblée donne leur approbation, et que vos parents sont en paix avec votre proposition, l’auteur affirme qu’il est sûr que vous pouvez prendre un engagement total et sans réserve l’un pour l’autre. Vous êtes faits l’un pour l’autre; vous êtes des partenaires parfaits l’un pour l’autre. Vous pouvez cheminer ensemble vers l’officialisation de la relation en commençant par les fiançailles.

Les fiançailles feront l’objet du prochain résumé de lecture. Ne le ratez pas!

OLIDI

Crédit photo : i stock, www.baobablitteraire.com

(Visited 17 times, 1 visits today)